Afin d'augmenter votre apport en vitamine D, il est possible d'utiliser soit des suppléments de vitamine D, soit des compléments alimentaires ou des régimes équilibrés spéciaux sur ordonnance. Selon la classification, les niveaux de vitamine D par préparation sont différents. 


Un apport de suppléments de vitamine D, d'une posologie allant jusqu'à 1 000 UI (unités internationales) par dose, peut être obtenu sans ordonnance. On distingue la vitamine D3 (vitamine D animale de la laine / lanoline, cholécalciférol) de la vitamine D2 (vitamine D végétale provenant des champignons, ergocalciférol). Même une alimentation équilibrée peut contenir de la vitamine D. L'apport quotidien en vitamine D recommandé par la Société allemande de nutrition (DGE) est de 800 UI. Cette valeur semble beaucoup trop faible compte tenu de la situation étudiée. La Société canadienne de pédiatrie recommande 2 000 UI par jour pour les femmes enceintes. L'Office fédéral allemand pour l'évaluation des risques (BfR) cite 2 000 UI comme seuil limite de consommation quotidienne. 


Des études montrent qu'avec une supplémentation de 2 000 UI, le taux de vitamine D peut être stabilisé. Les médecins orthomoléculaires recommandent jusqu'à 5 000 UI. Cependant, la correction d'une baisse du taux de vitamine D ne réussit généralement pas. De plus, il est nécessaire de remplir d'abord les réserves. Sur le plan thérapeutique, la vitamine D est administrée à des doses allant jusqu'à 50 000 UI. 


Pour optimiser l'apport de tous les types de la vitamine D et influencer positivement les fonctions corporelles, une concentration sanguine de 40-60 ng / ml doit être maintenue. Si la concentration de la vitamine D est fortement réduite, le niveau peut ne pas être suffisamment rehaussé uniquement par l'administration de médicaments sans ordonnance. Dans ces cas, il faut consulter un médecin et vérifier régulièrement le taux de vitamine D.